Premier projet : S'é coule

Recherche sur le corps. Le mélange peinture et danse m'a toujours attiré. Dans cette situation si floue, la créativité est ma thérapie la plus efficace. L'espace est limité à cet appartement. Mon espace c'est une chambre et mon studio de danse. Si la limitation physique est drastique, celle de mon esprit est aussi immense, aussi infini que la peinture. Que ces couches qui font disparaître le corps jusqu'à un simple trait, pourtant, il y a toujours du mouvement. 

Inspiré librement des techniques de Pouring

Musique : Lomepal - Flash

Montage vidéo : Meije

Deuxième projet : Douceur

 

Recherche sur les limites de l'enveloppe corporelle. Les émotions se mélange dedans. Comme si le sang remplissait les poumons, la graisse s'infiltrait dans les muscles, il y a des intrusions. Le cadre stable, la vie paisible est chamboulée. C'est la peur qui contrôle le corps, l'enveloppe est poreuse. Chaque choque est une destruction. On croirait presque devenir fou.

Musique : Jeune Loup - Douceur

Montage vidéo : Meije

Troisième projet : Ne me ramène pas 

 

Recherche sur les limites de l'enveloppe corporelle. Dans un espace aseptisé, comment trouver sa place sans se sentir comme un microbe ? Lorsque l'espace est réduit comment s'adapter sans se marcher dessus ou sur les autres ? Là où il y a beaucoup de limites, comment lâcher ses impulsions ? Une réflexion encore en cours.

Musique : Lomepal - Ne me ramène pas 

Montage vidéo : Meije

Quatrième projet : Safe Space

Recherche sur l'enveloppe corporelle. Comment créer un nouvel espace de liberté après ces quelques mois de confinement. Remercier son corps d'être le seul et unique habitat jamais présent pour la vie. Assumer ses différences et apparences atypiques. S'aimer. 

Voix : Meije 

Musique : Armand Amar - Castells

Peinture acrylique sur papier 

Montage vidéo : Meije